COP21: le discours anticapitaliste du président Bolivien (6’23)

La réponse de l’auditoire fut froide, les applaudissements timides, au discours d’ouverture que le Président bolivien, Evo Morales, a tenu à Paris le 30 Novembre 2015, lors de l’ouverture du sommet des Nations Unies à propos du changement climatique: COP21.

Seulement 6’23 – Prenez le temps…


Il est grand temps de réagir, tout le monde est d’accord là dessus.

Pourtant personne de ne réagit.

ON ne change pas.

ON ne change RIEN.

Pire…

on continue encore et toujours à rechercher la croissance comme solution aux problèmes, que dis-je: aux maux, sociaux et politico-économique.

Nous nous devons de sortir la tête de notre cul !!!

Pour cela il tout aussi important que les peuples du monde, les gens, vou,s moi, changions.

C’est devenu trop facile et trop lâche, de notre part, de reporter les responsabilités et les prises de décisions de ce changement entre les mains des gouvernants tant publics que privés (gouvernements nationaux et multinationales/lobby).

Pour enfin envisager un changement de paradigme nécessaire, voir indispensable, pour le bien de tous, il me semble judicieux de s’imposer une réduction de nos consommations ainsi que le boycotte des produits issus des multinationales et de leur filières.

A ce moment là, il peut-être possible d’être entendu.

La seul oreille dont les puissants de ce monde dispose est: le portefeuille – Parlons leur où ils écoutent !

-Jean Dissident-


Le discours anticapitaliste d’Evo Morales modérément apprécié

Commentaire en direct du site liberation.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

wp-puzzle.com logo